L’oeil de l’Observatoire FFMAS – juillet 2021

L’oeil de l’Observatoire FFMAS – juillet 2021

A l’approche de la coupure estivale, propice à la réflexion et à la prise de recul sur la situation complexe que nous traversons, il nous est apparu opportun de vous partager deux dossiers issus des travaux de recherche de François GRANIER.

Rappelons que François GRANIER, sociologue, chercheur associé au CNRS – LISE (Laboratoire Interdisciplinaire de Sociologie Economique), accompagne depuis une dizaine d’années la FFMAS dans sa démarche prospective, et a réalisé à cet effet plusieurs études sous l’égide de notre observatoire.

1 – De l’émergence de collectifs dans les métiers de secrétariat et d’assistance (Archives ouvertes du CNAM *)

Pour prendre connaissance du dossier CLIQUER ICI

Un sujet au coeur des enjeux de la Fédération FFMAS (précédemment Association Nationale des Secrétaires et Assistant(e)s de France), fondée il y a 20 ans pour fédérer tous les groupements locaux afin de créer une organisation légitime pour représenter et accompagner les évolutions de notre filière professionnelle.

La FFMAS accompagne aujourd’hui l’émergence de communautés d’assistant(e)s et de réseaux métier labellisés dans les entreprises (via son satellite FFMAS INNOV’Action, fondé en 2015), et répond ainsi aux attentes fortes des décideurs (dirigeant(e)s, DRH, animateurs-trices de filières), de voir se développer plus de transversalité, partage, entraide entre assistant(e)s, secrétaires, gestionnaires administratifs, office-managers (liste non-exhaustive…), favorisant le décloisonnement et donc l’efficacité collective…

Pour en savoir plus sur les accompagnements à la création de communautés métier, prenez contact : ici).


2 – Un vent d’autonomie et de responsabilisation ? La logique organisationnelle en questionRevue CADRES

Vous y trouverez le regard complémentaire de trois sociologues :

  • Vincent Brulois, responsable du Master Communication et RH (Université Sorbonne Paris Nord), Chercheur en Sciences de l’information et de la communication au LabSIC – (UR 1803).
  • François Granier est sociologue, chercheur associé CNRS CNAM/ Laboratoire Interdisciplinaire pour la Sociologie Economique, LISE.
  • Philippe Robert-Tanguy, sociologue des organisations, consultant, associé du cabinet Alis management, enseignant à Sciences Po.
  • (Tous les trois sont membres du comité de rédaction “Sociologies Pratiques”)

Autour du fil rouge ci-après :

  • En quoi la crise favorise-t-elle de regarder le travail réel pour penser l’organisation de l’activité ?
  • Que penser des formes de coopération, notamment à l’hôpital – qui fonctionnent dans l’incertitude : est-ce durable ?
  • Ne voit-on pas émerger des situations de créativité et d’innovation ?
  • En quoi les notions d’entreprise éclatée, libérée, d’organisation agile ou apprenantes font-elles sens aujourd’hui ?
  • En quoi l’intervention sociologique, qui demande du temps, est-elle légitime dans cette période d’urgence pour comprendre les organisations ?
  • Agir, c’est donc improviser avec méthode ?
  • Est-ce la revanche des fonctions qui supportent le travail ?
  • Quels sont les penseurs à (re)lire dans cette crise ?
  • Les collectifs à l’épreuve de la crise sanitaire

Pour prendre connaissance du dossier, CLIQUER ICI

Dans cet article, François GRANIER rappelle en particulier que les métiers regroupés dans les fonctions « Support » semblent être plus que jamais affectés, en contexte de crise, par les tensions entre activités prescrites (explicitées dans des fiches de postes souvent lapidaires…), et la réalité des tâches accomplies !

Merci à François GRANIER pour ses analyses toujours très pertinentes sur la réalité de nos métiers, réalité qui rappelons-le, s’incarne dans la gestion des imprévus, des événements non standardisés, des crises… Autant de sujets largement évoqués avec de nombreux acteurs de nos métiers, donneurs d’ordre et responsables RH, lors de la construction des études prospective FFMAS, et des petits-déjeuners débats de l’Observatoire et rendez-vous du LAB FFMAS INNOV’Action.

Aurions-nous pu imaginer, lorsque nous avons mené les réflexions sur l’avenir de ces plus de 3 millions d’acteurs administratifs, que nous traverserions en 2020 une crise génératrice de tant de bouleversements pour leur quotidien professionnel ?

Très bonne lecture…

**********

* Pour aller plus loin :

  • Une grande partie des travaux de François GRANIER sont consignés dans l’ouvrage “DU CLAVIER AU CLOUD – Quels avenirs pour les secrétaires et assistant(e)s ?” publié en 2018 aux Editions RAISONS ET PASSIONS (Préface de Monique JANY, Présidente de la FFMAS 2011-2017). Cet ouvrage fait partie de la liste des lectures recommandées dans la NL de juin 2021. Pour en savoir plus et commander l’ouvrage CLIQUER ICI
  • Par ailleurs, si vous souhaitez approfondir sur le sujet des collectifs de travail, vous pouvez accéder à l’intégralité de l’ouvrage “Le monde des collectifs : enquêtes sur les recompositions du travail ” disponible sur le site des archives ouvertes du CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers), CLIQUER ICI (Le dossier élaboré par François GRANIER se trouve en page 301).

Monique JANY
Responsable LAB FFMAS INNOV’Action

Fermer le menu
Fermer