Le billet de Josette | Quelqu’un de bien face aux pilleurs !
L'éthique

Le billet de Josette | Quelqu’un de bien face aux pilleurs !

Je souhaitais, pour ce billet de juillet, aborder un sujet dont on parle peu dans nos métiers : l’éthique. Je ne trouvais pas l’accroche, mes nombreuses idées s’embrouillaient, je reprenais ma copie, je raturais, je supprimais, rien ne me convenait et, ce 6 juillet 2021, cette triste nouvelle est tombée : Axel Kahn est décédé ! Mon cerveau s’est désembrumé et mon sujet est devenu limpide. J’allais aborder l’éthique confrontée aux pilleurs et… régler quelques comptes (autant me faire plaisir !).

Chanceux sont ceux qui ont croisé la route de ce grand homme ! J’ai eu cette fortune et cet incomparable privilège. Aussi, écrire qu’il était quelqu’un de bien et m’éblouissait sont des euphémismes. Il avait ce rare don, lui si grand, de se mettre à votre niveau. A ses yeux pétillants et son regard scrutateur vous étiez son égal et le miracle se produisait : vous deveniez subitement plus intelligent(e), ouvert(e) aux autres et vos pensées s’aéraient et se structuraient. Chacun connaît sa carrière, ses engagements, ses passions, ses combats, sa richesse de cœur et sa vénérable fin de vie. Très peu (trop peu !) savent que Monique Jany est son égal à bien des égards.

Je me doute qu’en lisant ma dernière phrase un grand nombre d’entre vous va sursauter ! Je reconnais que comparer Axel Kahn, humaniste, généticien, essayiste, Président de la ligue contre le cancer, sommité mondialement connue et Monique Jany, ancienne Présidente de la FFMAS, fondatrice et pilote acharnée du LAB FFMAS INNOV’Action, peut sembler étrange.

J’ose écrire cette extravagance quitte à me faire rabrouer voire humilier mais je considère qu’il faut que certaines choses soient sues et je justifie ma comparaison :

  • Ils ne sont pas nombreux les êtres humains qui vous transcendent et vous rendent meilleurs. Monique en fait partie comme Axel Kahn !
  • Rares sont les personnes qui ne sont pas attirées par d’éphémères paillettes. Monique y parvient comme Axel Kahn !
  • Seul un petit nombre garde la tête froide et possède la hauteur de vue pour analyser les situations. Monique, comme Axel Kahn, sait prendre le recul !
  • Quant aux bosseurs acharnés Monique et Axel Kahn sont à égalité chacun dans son domaine d’expertise bien entendu. Mon extravagance ne va quand même pas jusqu’à confondre génétique et secrétariat/assistanat !

«Tout cela c’est bien gentil Josette mais où se trouve l’éthique ?». Petit rappel de la définition selon le Larousse «Partie de la philosophie qui envisage les fondements de la morale. Ensemble des principes moraux qui sont à la base de la conduite de quelqu’un».

Axel Kahn avait un sens de l’éthique très développé. J’en veux pour preuves ses discours, ses conférences, ses interviews, ses livres tels que :

  • «L’éthique dans tous ses états» paru aux éditions de l’Aube. Il prévient d’emblée le lecteur que «l’éthique c’est ma deuxième nature» et «je suis incapable d’être politiquement correct».
  • «Un type bien ne fait pas ça» paru chez Nil (Editions). Je le cite : «J’ai élaboré moi-même un corpus de valeurs que je suis capable d’expliciter, de fonder en logique, de telle sorte que mes interlocuteurs et lecteurs puissent s’en saisir pour les contredire ou se les approprier».

Monique Jany a tout autant qu’Axel Kahn l’éthique chevillée au corps et est aussi quelqu’un de bien. Elle a construit, pas à pas, ses propres règles déontologiques, sait rester digne et mesurée dans l’adversité, est respectueuse des autres, pratique l’empathie avec subtilité, s’est approprié la citation de Pierre Reverdy «L’éthique c’est l’esthétique du dedans» donc… garde le silence quand elle est pillée !

Elle se tait, modeste, calme et bienveillante pour les pilleurs. Eh bien moi je le dis et l’écris car je suis ulcérée face à ce pillage. J’ose reprendre à mon compte la phrase d’Axel Kahn «je suis incapable d’être politiquement correcte» aussi vais-je être cinglante ! En mars 2010 j’avais déjà rédigé un billet intitulé «Attention danger : pilleurs en vue !». J’y narrais trois exemples de secrétaires/assistantes dont le travail avait été dévoré par d’autres qui en avaient récolté les lauriers.

Depuis quelques années, c’est la FFMAS qui est plagiée, copiée, pillée par de nombreux acteurs qui, à grand coup d’arguments inspirés de ceux de la FFMAS (tout en feignant bien entendu d’ignorer totalement son existence !), s’installent, sans vergogne, sur le «marché des secrétaires/assistant(e)s» :

  • Ici et là, nous voyons proliférer sur le web des clubs, des cercles, des groupes, des communautés, des plateformes digitales en mode «e.marketing» initiés par des opérateurs (bien entendu non-issus de notre filière !), qui prétendent «représenter nos métiers» ! Ils envahissent la place, en abreuvent la toile de propos sur ces métiers qu’ils méconnaissent et se concurrencent entre eux pour attirer le plus grand nombre d’assistant(e)s et d’office-managers vers ce qu’ils ont à leur vendre.
  • De la même façon, des «intrus» de plus en plus nombreux sévissent dans nos groupes Linkedin et autres réseaux sociaux pour «aspirer» nos contacts fédérés au fil des années, allant même (et c’est un comble !) jusqu’à laisser croire qu’ils sont nos partenaires pour optimiser et crédibiliser leurs démarches !
  • Une entreprise (que je ne citerai pas mais cela me démange !) a réalisé un référentiel, véritable copier-coller du contenu des conférences fédératrices sur «L’ASSISTANT(E) DE DEMAIN», que Monique Jany déploie depuis 10 ans au sein du réseau FFMAS (lors des congrès, rencontres nationales, semaine des métiers, création de nouvelles antennes…), dans les entreprises (pour la création de communautés métier…) et lors des rendez-vous institutionnels (Ministères et autres), évangélisant sans relâche, les travaux collectifs de veille métier et de prospective de notre observatoire.
  • Une collaboratrice de cette même entreprise a même osé créer, pendant le confinement, un club d’assistant(e)s copie du LAB FFMAS Innov’action fondé par Monique Jany dès 2015 dans le but de fédérer et mettre en lumière toutes les initiatives innovantes portées par des assistant(e)s leaders, projet largement soutenu par des dirigeant(e)s et responsables RH des entreprises membres de la FFMAS…
  • Et que dire de ceux qui s’introduisent clandestinement dans nos événements hautement qualitatifs (Assises, congrès, semaine des métiers, webinars…) pour «pomper» nos thématiques innovantes, les contenus des conférences de nos experts et conférenciers et collecter les cartes de visite de nos entreprises membres !
  • Ces mêmes opérateurs commerciaux, toujours tout en feignant d’ignorer qu’il existe une Fédération pour nos métiers, s’appuient en permanence sur les travaux de la FFMAS pour glaner toute idée utile à la construction de leur «business model» et ceci bien entendu, sans JAMAIS CITER leurs sources d’inspiration !

Certes nous pouvons nous dire que nos actions sont d’envergure et essentielles aux métiers administratifs puisqu’elles sont copiées. Nous pouvons aussi penser que cela est un «booster» pour aller plus loin, plus fort, plus vite et que notre phare FFMAS guide les autres. Nous pouvons même aller jusqu’à nous délecter d’être plagiés. Après tout on ne plagie que ce qui est sublime ! Tout cela devrait nous enchanter ! Mon enchantement est au degré zéro (voire congelé !) et je suis irritée au plus haut point !

Citer ses sources, nommer les concepteurs, les rédacteurs et ne pas s’approprier le talent et le travail des autres font partie de mes conceptions de l’éthique. Quelqu’un de bien ne fait pas ça !

Sous forme de «Pourquoi ?» je vous interpelle, «à la façon Josette» sans fioriture ni bolduc rose ou bleu pour bien faire passer mon message.

  • Pourquoi le corps des secrétaires/assistant(e)s, employé(e)s est-il tellement naïf pour ne pas se rendre compte qu’il sert d’appât à divers opérateurs souhaitant s’infiltrer auprès des managers pour leur vendre toutes sortes de prestations de conseils et de services, voire des logiciels experts… Leur seule expertise : écrire et dire qu’ils sont des experts ! Qu’ils montrent les faits, les preuves, les chiffres pour argumenter leurs propos. Nous, nous le pouvons !
  • Pourquoi ce corps est-il autant attiré par l’effet paillettes évoqué précédemment ? Gustave Flaubert nous le faisait pourtant remarquer «Ce ne sont pas les perles qui font le collier, c’est le fil».
  • Pourquoi ce corps ne fait-il pas, par de nombreux «likes», la promotion de toutes les actions locales et travaux de prospective de la FFMAS et, en revanche, «like» inconsidérément les écrits des pilleurs ? A cette question j’ai une petite idée de réponse : c’est l’effet paillettes !
  • Pourquoi ce corps n’applaudit-il pas les productions et actions de leurs collègues, de celles et ceux qui avaient une longueur d’avance pour tirer le métier vers le haut ? Ceux que la FFMAS nomme les INNOV’Acteurs !

Comme l’a si bien dit Gwenaëlle Biasielli, Présidente de la FFMAS Rhône (je cite mes sources moi !) : «Nous sommes dans notre juste positionnement qui passe nécessairement à un moment donné par l’action, dont celle de se rendre visible. C’est d’autant plus vrai dans le contexte actuel où chacun veut sa part de lumière. Nous n’avons pas le pouvoir de contrôler les gens mais nous avons la capacité de rayonner et donc d’attirer.».

Certes je n’ai aucun pouvoir de contrôle et le déplore fortement mais ai fait partie, fait partie et ferait toujours partie des personnes qui rendent à César ce qui lui appartient. En effet «Quand on monte au mât de cocagne il vaut mieux avoir les fesses propres» ! (L’auteur de ce proverbe, issu de la nuit des temps, m’est inconnu).

Dans ce billet j’ai cité Monique Jany mais aurais pu en nommer bien d’autres telle qu’Annie Gonod qui nous nourrit inlassablement de ses travaux et alimente les productions de l’observatoire au sein de la FFMAS. Je profiterai d’ailleurs d’un prochain billet pour mettre en lumière tous ces acteurs que vous connaissez mal ou ne connaissez pas ! A mes yeux ils sont remarquables. Pourquoi remarquables ? Parce que ce sont tous de vrai(e)s expert(e)s de nos métiers, bénévoles passionné(e)s et engagé(e)s. Oui oui, vous avez bien lu : B É N É V O L E S !

Ces personnes œuvrent quotidiennement depuis des années sur notre territoire pour doter notre filière métier d’une Fédération inexistante jusqu’en 2005. Elles lancent des actions au plus haut niveau avec les institutions et font un réel travail de valorisation et de promotion sincère des métiers administratifs en mettant en lumière leurs contributions à la performance des organisations. Elles s’acharnent à faire monter en puissance les compétences du plus grand nombre par des webinars, des conférences, des blogs… alors, ouvrez les yeux et likez, likez, likez la FFMAS, VOTRE Fédération qui VOUS représente car, le pire des cancers qui ronge les métiers administratifs c’est l’inertie.

J’oubliais :

«Personne n’est autre chose que ce qu’il fait».

Axel Kahn

Tout est dit !

Josette Dubost
Membre fondateur, expert métier FFMAS

********

A lire ou à relire, les précédents billets en cliquant ci-dessous :

  • Avril 2020 à juillet 2020Les billets d’aération #FFMAS COVID SOLIDAIRE, pour nous aider à traverser le confinement et l’après…
  • 10 mai 2020 Semaine 1 CLIQUER ICI
  • 18 mai 2020 Semaine 2 CLIQUER ICI
  • 25 mai 2020Semaine 3 CLIQUER ICI
  • 3 juin 2020Semaine 4CLIQUER ICI
  • 13 juin 2020Semaine 5 CLIQUER ICI
  • 21 juin 2020 Il y a 80 ans – l’appel du 18 juinCLIQUER ICI
  • 7 septembre 2020 Télétravailler ou pas ?CLIQUER ICI
  • 2 octobre 2020 Exercez-vous un métier ou une profession ? – CLIQUER ICI
  • 9 novembre 2020 Des droits certes, mais aussi des devoirs ! – CLIQUER ICI
  • 4 décembre 2020 Nous sommes en guerre ! Montons dans le train de l’espoir !CLIQUER ICI
  • 10 janvier 2021 – Catherine Sauphar ou prendre son destin à pleines mains – CLIQUER ICI  
  • 5 février 2021 La joie de vivre de Jeannine CLIQUER ICI
  • 7 mars 2021 Hic et Nunc (Ici et maintenant)CLIQUER ICI
  • 8 avril 2021 Marquez les esprits ce 15 avril 2021CLIQUER ICI
  • 4 juin 2021Que faites-vous du 14 au 18 juin (Semaine QVT)CLIQUER ICI
  • 17 juin 2021 Une marguerite contre un crachat CLIQUER ICI
Fermer le menu
Fermer