Lyon, on se souviendra de toi !

Lyon, on se souviendra de toi !

Vendredi 15 mars 2019 se tenait le congrès régional Ffmas Auvergne Rhône-Alpes. Une réussite pour tous, une salle comble qui montre l’intérêt porté au sujet du Digital !

Un grand merci à vous, participants ! et bravo à l’équipe organisatrice !

Le congrès régional Ffmas Auvergne Rhône-Alpes, à Lyon, c’est :

Un démarrage qui restera gravé dans les mémoires des participants du Congrès régional Ffmas Auvergne Rhône-Alpes qui s’est déroulé à l’Hôtel Mercure Lyon Gerland, le vendredi 15 mars 2019. Vous vous en souvenez ? Ca donnait ça… en attendant le feu vert des pompiers pour reprendre possession des lieux.

Une fois bien installés au chaud, Sylvia Riondet-Delion, Présidente régionale et Présidente de la FFMAS ISERE, a pu introduire le congrès, accompagnée de Sonia Bachellerie, Présidente de la toute nouvelle antenne lyonnaise, la FFMAS RHONE, et de Sophie Nouvel, Présidente nationale de la FFMAS.

Le programme tel que prévu fut d’une qualité et d’une richesse exceptionnelle où le digital n’a cessé d’être présent, dignement introduit par la conférence de Monique Jany, Responsable de la FFMAS INNOV’ACTION qui, grâce à ses interventions dans de grandes entreprises, pose le constat d’une situation qui interpelle sur la pérennité de nos métiers, situation qu’a développée François Granier, en fin de journée à travers sa conférence sur « la digitalisation : défis ou opportunités ? ».

Cette réflexion prospective a été alimentée par la présentation par la Commission ESI (Entrepreneuriat – Secrétariat Indépendant) en les personnes de Mara Sorel et Martine Aressy, de l’exercice du métier en statut indépendant, quand bien même celui-ci n’est parfois qu’une étape dans une succession de changement de statuts, conséquence d’un marché économique en pleine mouvance, exigeant ainsi de l’agilité.

Gardons en tête, pour preuve, les images et le témoignage de Gabs, et l’entrée dansante de nos deux conférencières !

Certes, on associe le digital aux outils : avec l’intervention de Maeva Chelly (Assistante de Direction – Microsoft) sur Outlook ou avec la présentation de PIX par Céline Giroud (Trésorière nationale et assistante indépendante) pour tester ses compétences numériques.

Mais le digital, c’est aussi des compétences : elles ont été largement au cœur des échanges avec l’intervention de Florence Saubatte (dirigeante de Altitud’RH) « Humanisez le digital » mais aussi celle de Myriam Delesalle (Assistante de Direction – Microsoft) sur les Soft Skills, appuyée par la conférence d’Annie Gonod (Experte Métier FFMAS).

Au fait, qui n’a pas repris en cœur avec ses mains la rythmique de « we will rock you » ? J’ai les noms !!!

Mais quoi de mieux que d’entendre des chefs d’entreprises parler du digital, cette transformation qu’ils vivent au quotidien et sur laquelle ils s’appuient pour se développer.

Le témoignage de Pascal Hostachy, co-fondateur du projet Voltaire mais aussi et surtout dirigeant de la société Woonoz, accompagné de celui de la dirigeante de la société Top-A ont montré la nécessité de s’emparer du digital pour en faire son allié au quotidien.

Ce congrès ne pouvait se terminer sans une mise en lumière, par deux professeurs de l’Académie de Lyon, du nouveau BTS AM (Assistant de Manager) désormais appelé SAM (Support à l’action managériale) qui a bénéficié d’une réforme de fond, réforme à laquelle la FFMAS a participé activement.

Ce nouveau diplôme qui a fait sa rentrée en Septembre 2018 est désormais composé de 3 blocs de compétences que sont :

  • Optimisation des processus administratifs
  • Gestion de projet (grande nouveauté de ce BTS)
  • Collaboration à la gestion des ressources humaines

La FFMAS confirme ici son rôle de représentation officielle des métiers du Secrétariat-Assistanat à travers ses diverses participations aux réformes des diplômes de l’Education nationale mais aussi des titres professionnels du Ministère du Travail. Par son regard de terrain mais aussi son regard prospectif, elle contribue à l’élaboration de référentiels au plus proche des besoins du monde du travail.

Ce congrès n’aurait pu avoir lieu sans le soutien des nombreux partenaires qui ont ponctué cette journée par la présentation de leurs offres, mais aussi par leurs disponibilités et leurs écoutes lors de moments privilégiés. Encore un très grand merci à eux !

Après une telle journée, retrouvailles pour le dîner de gala où tout le monde se sera ébahi devant les tours de notre magicien en chef !


Pas de répit pour les braves !

Après un congrès mémorable le vendredi 15 mars, les adhérents du réseau se sont retrouvés dès le samedi matin pour poursuivre le week-end avec les rencontres nationales incluant une assemblée générale ordinaire (et oui, une obligation statutaire qu’il faut bien remplir !) très riche, tant les sujets et surtout les actions menées par le réseau et celles à venir sont nombreuses.

Entre obligation statutaire, co-construction (avec la présence du projet voltaire, en la personne de Charles-Henry de la Londe), partage d’expériences associatives, mutualisation de pratiques et formation aux outils de pilotage (avec un atelier spécial AssoConnect), décisions stratégiques pour l’avenir du réseau en termes de développement, de gouvernance, de fonctionnement, d’images, et moments conviviaux, un week-end bien chargé ! mais toujours aussi enrichissant, chacun repartant avec une énergie puissance 10 ! C’est ça, l’effet FFMAS !

Vous ne l’avez pas encore vécu ? En tout cas, nous, on en redemande !

Rendez-vous l’année prochaine à Nantes / Cholet où la FFMAS MAINE ET LOIRE nous accueillera pour fêter un double anniversaire : ses 20 ans et les 15 ans de la Fédération nationale !

Fermer le menu
Fermer